Confinement et/ou explosion de joie !? – par Noël

Cliquez ici pour retourner sur le site …

Nous venons de célébrer la Pâques, comme toutes les célébrations que nous vivons ces temps-ci, de manière particulière.

La Joie, oui, bien évidemment, parce que c’est Jésus qui nous la donne.

Il nous dira même que « personne ne peut nous la ravir » ! (Lettre aux romains  chapitre 8 verset 35)

Mais la joie ne vient pas enlever toutes les difficultés.

C’est encore dans l’Espérance qu’il nous faudra attendre de vivre cette joie proche les uns des autres.

Il paraît même que cela durera encore un peu de temps!?

Nous avons besoin de cette joie de la Résurrection, parce qu’elle ne s’arrête pas simplement à quelques chose d’extérieur à nous, mais de cette vie que le Seigneur Jésus nous procure ! Une vie « qui n’est pas seulement de ce monde ». (Evangile de St Jean Chapitre 17verset 14 et suivants)

Cette joie, nous rappelle celle que devaient certainement vivre les Apôtres. Eux aussi ils étaient confinés, et il leur a fallu attendre la Pentecôte pour vraiment comprendre ce qui s’était passé en ce matin de Pâques. Une des expériences de cette situation, qui peut parfois nous ressembler dans nos attitudes de mal vivre en ce moment.

Après la Résurrection, l’Evangile de Jean (ch 21) nous donne un signe : Pierre, dans sa lassitude et sa bougeotte, avait besoin de sortir, de reprendre son vieux métier. Pour cela il embarque avec lui d’autres disciples ! L’Evangile, nous dit qu’il était nu ; et je me suis arrêté sur ce fait ! Est-ce un rapport lointain avec la création, où l’homme était nu et il a trouvé que ce n’était pas bien ? Est-ce simplement par convenance ? Ou parce qu’il se reconnaissait pécheur devant Jésus ? Chacun, je pense, trouvera sa réponse, moi, je crois surtout que ça ressemble beaucoup à ce que nous vivons en ce moment. Alors rentrons pour écouter ce que nous dit Jésus.

Noël

Cliquez ici pour retourner sur le site …