Déconfinés !? oui ! Mais à petits pas ! – par Frédéric, Jean-Louis et Noël

Cliquez ici pour retourner sur le site …

Avec Jean-Louis, nous avons trouvé ces quelques textes importants pour notre aujourd’hui, je vous les communique :

Le pape François nous dit : «  Que chacun respecte les mesures prises en vue du déconfinement et garde de la prudence, afin que la pandémie ne revienne pas ». Mais aussi «  Ne tombons pas dans le piège des bavardages qui entraînent de faux jugements sur les personnes ! »

Emmanuel LAFONT, Evêque de CAYENNE : « C’est avec justesse que le prolongement de l’interdiction de célébrer des messes publiques restent en cours. Sachons nous remettre à lire, et à approfondir la Bible, et vivre en solidarité avec les chrétiens persécutés à travers le monde »

 Il nous rappelle entre autre : « Nous vivons temporairement ce que 150 millions de Chrétiens vivent habituellement parce qu’ils sont persécutés. Le confinement nous a permis de vivre en solidarité avec ces chrétiens qui sont dans l’impossibilité chronique de célébrer. Ce qui ne les empêche pas de vivre leur Foi. Ste Thérèse de Lisieux disait : « Quand on peut avoir les sacrements, c’est bien ; quand on ne peut pas les avoir, c’est bien aussi. »

Apprenons à vivre autrement qu’en enfants gâtés, que nous sommes peut-être depuis trop longtemps. La célébration de l’Eucharistie, c’est une table de la Parole et une du « Corps donné ». Si le Corps n’est plus disponible pour l’instant, il y a la Parole qui reste à notre disposition, par divers moyens (Bible, regard de la messe télévisée ou autres !)

 Si les chrétiens veulent être fidèles à la présence de Dieu dans leur vie, et la manifester, ils doivent aussi apprendre à vivre cela dans l’épreuve, mais en donnant les signes d’Espérance qui est la force de leur vie Chrétienne et humaine. Nous pouvons contempler le Christ qui se présente par la Croix et nous invite au pardon. « L’Eglise est là, avec ses membres pour témoigner de l’amour de Jésus et non pour condamner.

Dans notre Communauté Saint Jean XXIII, il faut aussi prendre en compte les situations spéciales qui rajoutent à la difficulté : ceux qui vivent un deuil, ceux qui préparent leur mariage, ceux qui préparent le baptême de leur(s) enfant(s). La Communauté, pensent aussi à eux tous !!

Bonne semaine, Bon courage pour la reprise. Et à bientôt.

Frédéric, Jean-Louis et Noël

Cliquez ici pour retourner sur le site …