« Diaconie et Précarités »

Cliquez ici pour retourner sur le site …

Le 1er novembre 2020

Bonjour,

Peut-être avez-vous lu dans les deux derniers numéros d’Eglise d’Autun le message que le pape François a préparé  pour la quatrième Journée mondiale des Pauvres, qui aura lieu le 15 novembre prochain, en même temps que le dimanche du Secours Catholique. Notre groupe de travail diaconal, qui a  été mandaté par Mgr Rivière pour animer un réseau de veille sur les précarités, vous propose de répondre à la demande que le Saint Père nous adresse à partir du Livre de Ben Sirac (7,32): « Tends ta main au pauvre ».

Bien sûr, le confinement lié à la pandémie va nous empêcher ce jour là de vivre en Eglise et dans le cadre de l’eucharistie cette rencontre fraternelle avec les personnes les plus fragiles que le pape appelle de ses vœux, mais il n’en reste pas moins essentiel d’honorer ce rendez-vous annuel dans un contexte sanitaire et social qui aggrave les situations de pauvreté et de précarité. 

Alors, que faire ? C’est à chacun d’entre nous, notamment aux responsables de paroisses et de mouvements, à ceux qui sont engagés dans la diaconie de l’Eglise, mais aussi aux contemplatifs, de porter d’abord dans la prière les personnes en difficulté et, dans cette perspective, nous vous proposons de prier et méditer ce psaume rédigé par la fraternité de la Pierre d’Angle que vous trouverez ci-joint, ainsi bien sûr que le message de François. Cependant, autour de nous, il y a certainement des personnes démunies que nous pouvons accompagner dans leurs démarches pour accéder aux attestations de sortie et aux différentes aides alimentaires : le temps disponible qui va être le nôtre devrait ainsi nous rendre plus attentifs aux besoins de nos frères et sœurs, à ces « saints de la porte d’à côté ».

C’est symboliquement la veille de notre rencontre diocésaine Taizé 2020 qu’a été publiée l’encyclique du pape François « Fratelli tutti ». Notre mobilisation, même modeste, pour la Journée mondiale des Pauvres pourrait ainsi être une étape importante pour avancer sur le chemin de la fraternité et nous préparer à la fête de Noël avec le souci d’y valoriser les plus pauvres de nos frères et sœurs.

Merci d’avance pour votre engagement et bien fraternellement,

Jean Boulet, Paul Déroche, Serge Grapperon, Anne-Hélène Montanier, Michèle Petit, Jackie Plesse, Patrice Sauvage, Arnaud Séjourné 

 



Cliquez ici pour retourner sur le site …